menuMENU
Brève19 mars 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Renforts étudiants face au covid-19 : mode d'emploi

La Direction générale cohésion sociale (DGCS) a livré les consignes attendues, le 18 mars, afin d'organiser la mise en relation des « étudiants du travail social disponibles et volontaires »  avec les employeurs sociaux et médico-sociaux qui affrontent une pénurie de personnel, en raison du covid-19. Bien sûr, il ne faudra pas attendre des élèves autant que des « professionnels aguerris » ou même des « étudiants récemment diplômés », souligne dans son instruction la directrice générale, Virginie Lasserre. Mais les volontaires « pourront contribuer à assurer la continuité du service dans cette période complexe ».

Concrètement, les administrations déconcentrées sont invitées à se rapprocher d'abord des employeurs, en privilégiant ceux « devant assurer une continuité de l'accueil » - notamment dans l'hébergement d'urgence, la protection de l'enfance, l'accueil des personnes âgées et handicapées, ou l'aide à domicile. Il s'agit là de recenser leurs besoins éventuels, et de noter s'ils proposent un CDD ou une convention de stage - voire du bénévolat, qui est cependant jugé moins opportun pour ces élèves déjà compétents. Dans un second temps, les centres de formation seront contactés pour organiser concrètement la « mobilisation des étudiants volontaires ».

« Les consignes sanitaires permettant d'assurer la sécurité des étudiants » devront être rappelées aux employeurs, qui devront, en outre, délivrer les justificatifs de déplacement nécessaires, comme le précise la DGCS. L'administration centrale étudiera « la possibilité d'une reconnaissance de cette période dans le cadre du cursus de formation et de la certification finale ».

A lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres