menuMENU
Brève16 avril 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

[Podcast] Enfance en danger : les "gamines de Barbès", délinquantes ou victimes ?

Le Monde publiait, début mars, un reportage de Zineb Dryef sur « les gamines à la dérive de Barbès », de jeunes mineures prises en charge par l'aide sociale à l'enfance (ASE), qui traînent dans les rues de la Goutte d'Or, dans le 18e arrondissement de Paris.

Comment est née l'idée de ce reportage, comment la journaliste a-t-elle approché les jeunes ? Quel est le parcours de ces jeunes filles en marge ? Dans « Barbès, la cité des gamines perdues », un podcast d'Amandine Robillard pour L'Heure du Monde, Zineb Dryef revient sur son travail et décrit notamment la difficulté des associations et travailleurs sociaux à « arracher ces jeunes filles à la rue » parce qu'« elles se racontent qu'elles vivent une vie très libre et plus rigolote qu'une vie en foyer ou une vie de famille ».

Exploitées par des adultes qui les poussent vers la criminalité, ces adolescentes sont victimes avant d'être délinquantes, ce qui « rend d'autant plus urgente la nécessité de les protéger », explique la journaliste. Et, pour « les professionnels qui les connaissent bien, l'urgence, c'est d'abord de les soigner, de les sevrer ».

« Barbès, la cité des gamines perdues », un épisode produit par Cyrielle Bedu, réalisé par Amandine Robillard et présenté par Morgane Tual, pour L'Heure du Monde.

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres