menuMENU
Brève20 mai 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Déconfinement : un rapport appelle à sécuriser les associations d'aide aux familles

Fermeture des modes de garde, fracture numérique, isolement propice aux violences intrafamiliales...les « difficultés spécifiques » auxquelles ont été confrontées les familles pendant la période de confinement sont analysées par les députées Agnès Firmin Le Bodo (UDI) et Jeanine Dubié (PRG) dans l'un des volets de leur rapport présenté le 13 mai devant la commission des affaires sociales (l'autre volet concerne les personnes handicapées).

Les deux élues approuvent les réponses apportées par le gouvernement pour soutenir les familles les plus modestes (plan d'aide alimentaire, aides monétaires...) et appellent à « poursuivre ce soutien financier et logistique » pendant le déconfinement.

Parmi leurs recommandations ? Fournir des équipements de protection individuelle (EPI) aux salariés intervenant à domicile et assurer la sécurité financière des associations d'aide familiale après la fin de la période de confinement.

Le rapport suggère aussi de déployer « au plus tôt » le service public de versement des pensions alimentaires, mesure prévue par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2020 et dont le lancement partiel devait intervenir le 1er juin 2020. En raison du retard engendré par la crise sanitaire, le gouvernement a décidé de reporter sa mise en œuvre « au plus tard le 1er janvier 2021. »

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres