menuMENU
Brève20 janvier 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Brigitte Bourguignon : "la réforme Grand âge et autonomie est déjà sur les rails"

Intervenant ce 20 janvier en ouverture du colloque sur les politiques vieillesse organisé par la Fnadepa, la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, a indiqué que dans le cadre de l'arrivée des nouveaux variants du Covid-19, il faudrait « revoir les consignes pour les établissements. » Elle a annoncé que les résidences autonomie allaient être concernées prochainement (sans indiquer de date) par la campagne de vaccination. 

Brigitte Bourguignon a, une fois encore, insisté sur le virage domiciliaire souhaité par les Français. Elle a admis qu'il fallait « travailler sur les métiers du domicile trop souvent oubliés » et appelé à une « juste revalorisation des salaires. » Elle n'a cependant pris aucun engagement concernant l'agrément du fameux avenant 43 dans la branche associative de l'aide à domicile (BAD).

Évidemment, la ministre était très attendue sur la question de la loi Grand âge et autonomie qui est renvoyée à l'après crise sanitaire. Elle considère que cette réforme est déjà en cours. Elle en veut pour preuve le contenu ambitieux de la LFSS 2021 avec des financements, l'agrément de l'avenant 44 dans la BAD et la multiplication par quatre des crédits de l'État pour la rénovation des établissements. « La réforme est sur les rails », a-t-elle conclu. Pas sûr cependant que cette argumentation convainc tous les professionnels...

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres