menuMENU
Article14 janvier 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

La loi Grand âge attendra la fin de la crise sanitaire

La loi Grand âge semble sortir des priorités du gouvernement : rien ne sera entrepris tant que la crise sanitaire ne sera pas jugulée. La ministre Brigitte Bourguignon a répondu aux remarques des parlementaires sur la situation des Ehpad. Presque tous les groupes demandent une loi Grand âge.

Ce sont quelques phrases du porte-parole du gouvernement qui sonnent comme une douche froide pour les acteurs du grand âge. Commentant le 13 janvier les conclusions du séminaire gouvernemental, chargé de dresser les priorités pour les prochains mois, Gabriel Attal déclare en réponse à une question sur les deux réformes des retraites et du grand âge : « Ces deux réformes restent à l'agenda de ce quinquennat dès lors que la situation sanitaire nous permettra de les reprendre. Les Français comprendront bien que notre boussole, c'est la gestion de la crise sanitaire. » (voir la vidéo à partir de la 23e minute). 

Loi enterrée ?

Les réactions à cette déclaration ne se sont pas fait attendre. Le socialiste Jérôme Guedj, ancien député qui avait donné un coup de main au gouvernement sur la lutte contre l'isolement des personnes âgées, en conclut qu'il n'y aura pas de loi Grand âge et autonomie avant 2022. 

Calendrier impossible