menuMENU
Article18 novembre 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Revalorisations dans l'aide à domicile : l'avenant 43 ne sera pas agréé en l'état

Les départements et les fédérations d'employeurs vont devoir s'accorder sur les moyens de financer la revalorisation des salaires dans l'aide à domicile. Le gouvernement souhaite une mise en application au plus tard au second semestre 2021.

Les fédérations d'employeurs de l'aide à domicile s'y attendaient : la commission nationale d'agrément a émis un avis défavorable, le 12 novembre, sur l'avenant 43 à la convention collective de la branche de l'aide à domicile (BAD) sur les classifications et les rémunérations. Cet avenant, dont l'agrément était très attendu depuis plusieurs mois, prévoyait notamment une augmentation moyenne des salaires de 15 %.

487 M€ en 2021

L'avenant ayant déjà été approuvé unanimement par les partenaires sociaux, il ne manquait donc que son agrément et le paraphe de la ministre déléguée à l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, pour qu'il entre en vigueur, comme ce fut le cas fin octobre pour l'avenant 44 qui a porté la valeur du point de 5,38 € à 5,50 €.