menuMENU
Brève11 avril 2022
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Autisme et maltraitance : un annuaire d'experts pour épauler la protection de l'enfance

Agitation, troubles alimentaires, automutilation… certains comportements d’un enfant autiste, mais aussi porteur d’un trouble de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ou de troubles DYS, peuvent se confondre avec des signes de maltraitance ou de carences éducatives.

Pour prévenir cette confusion et les placements abusifs qu’elle peut engendrer, les secrétariats d’État aux Personnes handicapées et à l’Enfance diffusent un annuaire des médecins experts de ces troubles neuro-développementaux (TND) à destination des cellules de recueil des informations préoccupantes (CRIP) et des magistrats.

Ainsi, les professionnels en charge d’évaluer la situation d’un mineur faisant l’objet d’un signalement pourront, « en cas de suspicion de trouble », solliciter l’un de ces médecins « qui appliquent pleinement les recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de santé (HAS) », précise l’annuaire.

Cet outil, prévu par la stratégie pour l'autisme au sein des TND, sera-t-il utilisé par les professionnels ? Pas si sûr, à en croire l’Association pour les Français en situation de handicap en Belgique (Afresheb), qui déplore qu’ « il n’existe aucune obligation de le consulter ».

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres