menuMENU
Article20 novembre 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Pour le Défenseur des enfants, l’important est de faire participer

L’avis de l’enfant doit être mieux pris en compte, y compris dans les établissements sociaux. La nouvelle Défenseure des droits Claire Hédon et son adjoint Eric Delemar invitent à mieux l'écouter, dans leur rapport annuel sur les droits de l’enfant.

« Prendre en compte la parole de l’enfant : un droit pour l’enfant, un devoir pour l’adulte. » Le thème retenu par le Défenseur des droits, pour marquer la Journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre, n’a certes pas été fixé par Claire Hédon elle-même. « Il est toujours choisi un an à l’avance », explique la successeure de Jacques Toubon, en présentant ce rapport annuel à la presse. « Mais je partage cette priorité à la participation », ajoute l’ancienne présidente d’ATD Quart monde. « Même dans le contexte actuel, elle n’a rien d’anecdotique. »

Un droit qui en conditionne d'autres