menuMENU
Brève07 septembre 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Stratégie pauvreté : 225 millions d'euros en 2022 pour les départements

Les actions prévues par la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté sont déclinées localement à travers les conventions conclues par l'État avec les collectivités (départements principalement, mais également métropoles ou régions).

Pour 2021, une enveloppe de 200 millions d'euros (M€) est dédiée à cette contractualisation. Ce budget sera augmenté de 25 M€ en 2022, annoncent Olivier Véran, ministre des Solidarités, et Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l'Insertion, dans un communiqué du 3 septembre.

Au total, le fonds de contractualisation sera doté de 225 M€. « Ce soutien pour l'année 2022 permettra aux collectivités de poursuivre voire renforcer les actions démarrées depuis 2019 », expliquent-ils.

Pour mémoire, les conventions d'appui comportent, d'une part, des « actions-socles » communes à toutes les conventions (lutte contre les sorties sèches de l'aide sociale à l'enfance, insertion des allocataires du revenu de solidarité active, revalorisation du travail social...) et, d'autre part, des mesures laissées à l'initiative de la collectivité pour financer des projets spécifiques adaptés aux besoins du territoire.

Actuellement, 99 départements, 21 métropoles et 5 conseils régionaux ont signé une convention avec l’État. Des chiffres qui témoignent « d'une adhésion forte des collectivités à cette démarche », se réjouissent les ministres.

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres