menuMENU
Interview14 janvier 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

#RienPourLesVieuxSansLesVieux : naissance du Conseil national autoproclamé de la vieillesse

Lassées d'entendre certains parler en leur nom, des personnalités de plus de 60 ans ont constitué le "Conseil national autoproclamé de la vieillesse". Celui-ci demande notamment la création d'une instance officielle de consultation des personnes âgées.

Dans le secteur des personnes âgées, les initiatives se multiplient pour faire entendre une parole libre. Cette semaine, une plateforme baptisée « Pour des résidents toujours citoyens en Ehpad » a été lancée à l'initiative de seize associations ou collectifs de familles qui, depuis un an et demi, alertent sur la privation des libertés dans certains Ehpad (lire notamment ici et). Elles entendent inciter les candidats à la présidentielle à prendre position sur les questions du grand âge. 

Fin 2021, des personnalités issues notamment du monde de la médecine, des médias, de la culture ou de la politique ont lancé une nouvelle organisation, baptisée le CNaV pour « Conseil national autoproclamé de la vieillesse ». Une de ses cofondatrices, Véronique Fournier, explique les raisons de cette initiative.

Pouvez-vous nous dire qui est à l'origine de ce CNaV ?