menuMENU
Article16 décembre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Ehpad : tensions autour des libertés des résidents

La 5e vague de Covid-19 conduit certains établissements à limiter les visites voire à les interdire. Les gériatres mettent en garde contre des dispositions disproportionnées. Les directeurs de l'AD-PA et des familles dénoncent la violation des libertés des résidents.

La survenue de cas de Covid-19 « ne justifie pas de contraindre les résidents indemnes de l’affection d’être soustraits des visites de leurs proches dès lors que certaines conditions sont réunies. Le droit commun doit donc s’appliquer au sein des établissements ». Ces phrases sont issues d'un communiqué du Conseil national professionnel (CNP) de gériatrie, qui réunit toutes les instances professionnelles, syndicales et universitaires liées à cette spécialité. Autant dire tous ceux qui font référence dans le domaine. 

Entre 200 et 400 Ehpad

Il faut dire que, depuis quelques semaines, alors que la cinquième vague de l'épidémie remobilise les peurs, des Ehpad ferment à nouveau leurs portes, soit de façon partielle, en imposant des règles très contraignantes pour les visites, soit de façon totale.