menuMENU
Brève06 septembre 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Revalorisation des salaires : les départements interpellés par dix organisations

« Il est urgent que les départements s’engagent à revaloriser en 2022 les salaires des professionnels des établissements et services du secteur social et médico-social sous leur autorité », alertent dix organisations nationales (Apajh, APF France handicap, Cnape, Croix-rouge française, Fehap, Fisaf, GNDA, Nexem, Uniopss, Unapei). Pour mobiliser les exécutifs locaux tout juste élus, elles ont envoyé un courrier à chaque président de conseil départemental dans lequel elles rappellent les iniquités de traitement qu’entraîne l’application du Ségur de la santé.

« Si la revalorisation de la rémunération de certains de nos professionnels (...) constitue un progrès, la fracture reste béante entre les personnels, mais aussi entre les établissements qui vont devoir faire face à des différences de vision entre financeurs », dénoncent-elles. Certes, l’accord de méthode dit « Laforcade », « constitue une avancée », mais celle-ci « n’est que partielle, laissant de côté bon nombre de salariés des structures sociales et médico-sociales financées par l’assurance maladie, les départements et l’État ».

Face à cette situation, elles appellent les conseils départementaux à « dégager les financements nécessaires au rétablissement d’une situation juste et équitable en faveur de la reconnaissance du travail et de l’engagement de tous les professionnels ». Elles espèrent aussi « pouvoir compter sur [eux] dans la démarche en cours en faveur de l’attractivité des métiers, notamment en participant à la conférence des financeurs prévue par l’accord Laforcade ».

Retrouvez tous nos articles sur le Ségur de la santé dans l’onglet dédié.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres