menuMENU
Brève21 décembre 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Prix des Saad non habilités à l'aide sociale : hausse limitée à 3,05 % pour 2022

En 2022, les services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) intervenant auprès des personnes âgées et handicapées, non habilités à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale, pourront augmenter les prix de leurs prestations dans la limite de 3,05 % par rapport à l'année précédente, précise un arrêté du 18 décembre. Pour 2021, ce pourcentage était de 3,80 %.

Ce taux prend en compte l'évolution des salaires et des coûts des services, « ainsi que les éventuelles observations des fédérations professionnelles du secteur quant aux contraintes économiques rencontrées », précise la notice du texte. « Le taux défini permet ainsi de protéger tant l'équilibre financier des opérateurs que la soutenabilité de la hausse des prix pour les usagers », est-il avancé.

Pour mémoire, le président du conseil départemental peut fixer un pourcentage supérieur à ce taux de 3,05 %, en cas d'augmentation importante des coûts d'exploitation résultant notamment de l'amélioration des prestations existantes.

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres