menuMENU
Brève05 octobre 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

L’ouverture de la PCH au handicap psychique testée dans trois départements

Annoncés lors du comité interministériel du handicap (CIH) du 5 juillet 2021, les travaux visant à ouvrir la prestation de compensation du handicap (PCH) aux personnes en situation de handicap psychique, mental, cognitif ou avec un trouble du neuro-développement (TND), ont été lancés dans trois départements, à savoir les Ardennes, la Gironde et les Vosges.

Il s’agit de « tester en conditions réelles » les nouveaux critères d’éligibilité proposés par le rapport de Denis Leguay, explique la secrétaire d’État aux Personnes handicapées, Sophie Cluzel, afin, « d’ici février 2022, de construire collectivement les solutions concrètes pour permettre l’accès à l’aide humaine pour les personnes qui en ont le plus besoin ».

Ces expérimentations se font en binôme entre les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et des associations locales, détaille le conseil départemental de la Gironde. Dans ce territoire, l’association ARI Insertion va participer à cette expérimentation, précise le département, pour qui cette démarche doit permettre « d’évaluer l’impact de ces évolutions sur l’accompagnement des personnes » et d’appréhender son « impact organisationnel et financier ».

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres