menuMENU
Article18 mars 2022
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

[Livre] Dafna Mouchenik chronique le quotidien de l'aide à domicile

Dafna Mouchenik, directrice d'une structure d'aide à domicile parisienne, sort un livre qui conte le quotidien des auxiliaires de vie et les situations parfois inextricables qu'elles affrontent - reprenant notamment ses chroniques publiées par Le Media Social. Elle anime par ailleurs un collectif de l'aide à domicile en vue de la présidentielle.

Ce jeudi 17 mars, la librairie La terrasse de Gutenberg, dans le 12e arrondissement de Paris, prend des allures de local d'une structure d'aide à domicile.

On y rencontre de nombreuses auxiliaires de vie - souvent des femmes africaines - des parents de bénéficiaires, mais aussi de vieilles personnes accompagnées, des responsables de la direction de l'action sociale de l'enfance et de la santé (Dases, Ville de Paris), sans oublier des amis et des voisins de la personne qui invite, et même le président de la Fédésap, Amir Reza Tofghi.

Tout de rouge vêtue, Dafna Mouchenik est aux anges, distribuant bises et mots chaleureux à la volée.

Déjà deux livres

La directrice de LogiVitae, entreprise parisienne d'aide à domicile employant 180 salariés, dédicace son livre La vie chez soi, qui paraît ce 17 mars, aux éditions Michalon. Dafna Mouchenik est une récidiviste, car elle a déjà donné vie à deux opus : Derrière vos portes (2018) et Première ligne, écrit dans la foulée du premier confinement.

« Ma fille me demande pourquoi je n'écris pas sur autre chose, raconte-t-elle, un sourire aux lèvres. Mais c'est toujours ce sujet qui m'habite. À LogiVitae, il y a tellement d'histoires de vie, de relations fortes entre les professionnels et les personnes accompagnées. »

Aventures et galères du quotidien

Pendant plus d'un an, Dafna Mouchenik a raconté pour les lecteurs du Media social, en alternance avec Ève Guillaume, Laura Izzo et Christel Prado, les aventures - et les galères, souvent - de son service.

« Monsieur "tout nu dans sa serviette" » , « Monsieur et Madame "qui s'aiment à la folie" », « Monsieur "je vous donne la liste de courses par la fenêtre" » ou encore « Nous ne travaillons pas seulement pour les gentils »… les petits textes ciselés par Dafna Mouchenik, avec moult références au répertoire de la chanson française, pourraient se reconnaître entre mille.

Absurdités du système

Elle y aborde tous les thèmes qui font le quotidien des auxiliaires de vie : la pénibilité du travail, l'isolement parfois extrême des vieux, les dégâts d'Alzheimer, le racisme, les « demandes sexuelles », la gentillesse ou la méchanceté des gens accompagnés (comme dans la vraie vie).

Sur un axe plus politique, elle montre l'absurdité du paiement à l'heure alors que le travail de coordination (avec les assistants sociaux, les médecins, les kinés, les infirmiers) prend un temps fou… sans jamais être rémunéré.

Accessible aux non-initiés

Pour que le livre soit accessible aux non-initiés, l'auteure a ajouté de courtes notices, expliquant toutes les dimensions de l'aide à domicile : l'APA, la coordination à domicile, le salaire, les services infirmiers (Ssiad), etc.

Elle n'oublie pas de parler de l'accès à une carte de séjour que le gouvernement avait promis de faciliter à la suite du confinement, « une promesse qui n'est pas tenue », regrette la directrice de LogiVitae.

Un collectif pour peser sur les candidats

Mais comme les journées de Dafna Mouchenik ne comportent pas, comme tout le monde, 24 heures, elle s'est lancée depuis février dans un autre chantier : constituer, en vue de la présidentielle, un collectif de l'aide à domicile pour rassembler l'ensemble du secteur quel que soit le statut des structures.

L'ancienne présidente de Synerpa Domicile compte présenter collectivement le 24 mars une plateforme de propositions et faire réagir les représentants des candidats. Avec la conviction partagée par tous les professionnels : il y a urgence à réformer un secteur qui n'en peut plus d'être la dernière roue du carrosse des politiques sociales.

La vie chez soi, par Dafna Mouchenik (préface de Noël Bouttier), éd. Michalon, 17 €.

NoëlBOUTTIER
ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres