menuMENU
Brève18 août 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Le HCTS en réflexion sur les pratiques réflexives

Groupes d'analyse des pratiques, journées d'études, supervisions, formations continues... Afin de développer toutes ces « pratiques réflexives dans l'accompagnement des personnes », le Haut Conseil du travail social (HCTS) avait chargé un groupe de travail, début 2020, d'en proposer une définition générale, mais aussi d'avancer « d'éventuelles préconisations sur des compétences à renforcer dans le cadre des formations ».

Si ce groupe n'a pu se réunir qu'une seule fois en présentiel, il a finalement rendu son rapport. Au terme de « réflexions conceptuelles » distinguant notamment « les pratiques réflechies et les pratiques réflexives », la sociologue Gisèle Dambuyant, coanimatrice du groupe, décrit ces dernières comme « des méthodes d'analyses mises en oeuvre par le professionnel sur ses actions » et « complétées par des retours critiques pertinents » - que ce soit de la personne accompagnée et de son entourage, des collègues, ou d'experts extérieurs. La pratique réflexive ainsi définie doit « devenir un incontournable dans le travail d'élaboration de l'accompagnement des personnes », est-il conclu.

Si ce rapport est d'une lecture parfois ardue, il rassemble néanmoins, dans une deuxième partie plus pratique, plusieurs « préconisations de développement » ainsi que des « fiches synthétiques » appliquées à différents métiers, institutions et publics.

À lire également : 

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres