menuMENU
Article26 mars 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

L’action sociale de proximité face à la crise

Hausse du nombre d’allocataires du RSA, des informations préoccupantes, des violences intrafamiliales et des décrocheurs scolaires… À Colmar, les travailleurs sociaux ont témoigné des ravages de la crise sanitaire devant Frédéric Bierry, président de la Collectivité européenne d’Alsace.

« N’hésitez à dire ce qui fonctionne, et ce qui ne fonctionne pas ! » Voilà comment le président de la Collectivité européenne d’Alsace (CeA), Frédéric Bierry, a entamé le dialogue avec des travailleurs sociaux exerçant au sein de l’Espace solidarité de Colmar, en présence de plusieurs élus du territoire.  

En face de lui, dans une grande salle de réunion permettant de respecter les gestes barrières, deux assistantes de service social, une conseillère en économie sociale et familiale (CESF) et un éducateur parentalité, venus exprimer, à l'occasion de la journée mondiale du travail social, des difficultés qu’ils rencontrent au quotidien depuis le début de la crise sanitaire.

Un accueil centralisé

Dans ce centre, comme dans les 134 unités territoriales d’action sociale de proximité de la collectivité européenne d’Alsace (qui regroupe depuis le 1er janvier les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin), le public peut venir consulter les professionnels de la protection maternelle et infantile (PMI) ou bénéficier d’un accueil, d’une écoute et d’un accompagnement lorsqu’il rencontre des difficultés d’ordre social, financier, éducatif, que ce soient en termes de logement, d’insertion ou de perte d’autonomie.

Fréquentation en hausse