menuMENU
Article05 janvier 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Handicap : l'aide à la parentalité désormais couverte par la PCH

Deux textes publiés le 1er janvier précisent les conditions dans lesquelles la prestation de compensation du handicap (PCH) peut couvrir les besoins liés à l'exercice de la parentalité des personnes handicapées. Un nouveau droit qui génère néanmoins de "fortes déceptions".

L'extension de la prestation de compensation du handicap (PCH) à la couverture des besoins liés à la parentalité des personnes handicapées, annoncée dès février 2020 lors de la Conférence nationale du handicap (CNH) et remise à l'ordre du jour à l'occasion du comité interministériel du handicap (CIH) du 16 novembre 2020, est concrétisée par un décret et un arrêté parus le 1er janvier 2021.

Si cette mesure est saluée sur le principe par les acteurs du secteur, ils déplorent ses conditions de mise en œuvre. Ainsi, le Collectif Handicaps, collectif inter-associatif regroupant de nombreuses associations représentant des personnes handicapées et leur famille, « regrette [son] manque d’ambition : l’aide à la parentalité ne couvrira ni l’ensemble des besoins, ni la totalité des parents en situation de handicap. »

Par ailleurs, le décret ouvre le bénéfice de la PCH aux besoins liés à la préparation des repas et à la vaisselle et prend acte de la suppression de la barrière d'âge des 75 ans pour demander le bénéfice de la prestation qui s'applique dans certains cas.

17 000 bénéficiaires ciblés