menuMENU
Article11 février 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

La Conférence nationale du handicap prolonge la loi de 2005

À l’Élysée ont été dévoilés douze engagements en matière de handicap. Avec un délai garanti dans les MDPH, une extension de la PCH, ou un approfondissement de l’école inclusive, l’exécutif célèbre, aussi, les 15 ans de la loi sur l’égalité des droits.

À force, les lustres impressionnants de la salle des fêtes de l’Élysée ont dû lui paraître familiers. Ce 11 février 2020, Claude Chirac était invitée au « Château », pour ouvrir la cinquième Conférence nationale du handicap (CNH). « Une évidence », selon la secrétaire d’État Sophie Cluzel : voilà quinze ans, jour pour jour, son président de père promulguait lui-même la loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Or ce texte historique « doit rester notre phare », comme l’a célébré Jérémie Boroy, le nouveau président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH)… Et de fait, quinze ans après, nombre des engagements dévoilés à l’Élysée pour cet « acte II du quinquennat » pourraient bien prolonger, sinon concrétiser, certaines avancées de la fameuse « loi handicap ».

Délais garantis en MDPH