menuMENU
Article07 octobre 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

"Quand les droits des âgés ne sont pas respectés, la désobéissance est possible"

La Fnadepa tenait son congrès en visioconférence les 5 et 6 octobre. Le thème des libertés des résidents au regard des enjeux éthiques a été creusé par une représentante du Comité consultatif national d'éthique et un chercheur en santé et bioéthique.

Il va falloir s'y habituer. Après le congrès des âges et du vieillissement les 28 et 29 septembre (lire ici et ), organisé notamment par l'AD-PA, le congrès de la Fédération nationale des associations de directeurs d'établissements et services pour personnes âgées (Fnadepa), prévu initialement à Rennes, a dû se rabattre sur une transmission par visioconférence. Incontestablement, cette formule enlève beaucoup de spontanéité et d'interactions, mais peut faciliter la participation des professionnels qui auraient du mal à se libérer en ces temps incertains.

« Laissez-moi choisir ! » 

Forcément, le choix des sujets de congrès est directement influencé par la crise sanitaire. « Laissez-moi choisir ! »... De nombreux résidents en Ehpad ont eu cette réflexion quand des mesures contraignantes ont entravé leur liberté d'aller et venir, et la possibilité de voir leurs famille et amis.