menuMENU
Brève29 juillet 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Brigitte Bourguignon va lancer un « Laroque de l’autonomie » à la rentrée

Le 28 juillet, la nouvelle ministre déléguée à l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, a réuni, avec son ministre de tutelle Olivier Véran, les acteurs du grand âge. Parmi les points abordés lors de cette première rencontre depuis sa prise de fonction ? « La crise Covid, la canicule et les arbitrages récents, en particulier la création de la cinquième branche », raconte Didier Sapy, directeur de la Fnaqpa (Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées). Au cœur des échanges également, la préparation du projet de loi Autonomie qui fera l’objet d’un « Laroque de l’autonomie » à la rentrée. Derrière cet intitulé en forme d’hommage au père fondateur de la sécurité sociale, Pierre Laroque, c’est une « une méthode de travail » qui prône la concertation et la « volonté de s’appuyer sur les acteurs pour l’aider à trancher et embarquer tous les professionnels », détaille Didier Sapy.

Si à ce stade, la ministre n’a donné aucun élément précis sur la forme de ce "Laroque", les réunions qui démarreront à la rentrée doivent permettre « d’aborder les sujets qui restent à explorer comme la gouvernance, le financement ou les bouquets de services », complète Hugues Vidor, directeur général d'Adédom. Qui retient de l’intervention de Brigitte Bourguignon « sa volonté politique d’aboutir, de régler la question de la prime Covid et de mettre le domicile au centre ».

Un point noir cependant, aucune organisation représentant les personnes handicapées n’avait été invitée, ce que regrette le Collectif Handicaps sur Twitter qui lance : « Pour ce Laroque de l’autonomie, il conviendra, cette fois, de ne pas oublier les personnes en situation de handicap et les aidants ! ». 

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres