menuMENU
Brève02 décembre 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Valorisation des métiers sociaux et médico-sociaux : départements et associations à l'unisson

À l'occasion de ses Assises, qui se déroulent à Bourg-en-Bresse jusqu'au 3 décembre, l'Assemblée des départements de France (ADF) a organisé une réunion de travail avec les représentants du secteur social et médico-social (handicap, protection de l'enfance, insertion...).

Le communiqué relate les graves difficultés du secteur et les angoisses des familles. Et fait état d'un dilemme fort : « accepter une déqualification des professionnels ou fermer des structures ». Les présidents des départements se sentent solidaires de ce « cri d'alarme ». Ils partagent les mêmes constats, estime l'ADF. Départements et associations « dénoncent ensemble l’absence de concertation préalable sur les revalorisations salariales [dans le cadre du Ségur de la santé], qui aurait pourtant permis d’éviter les disparités de traitement entre professionnels », affirme le communiqué.

Que va-t-il se passer maintenant ? Les suites semblent encore floues. Les représentants des départements ont convenu avec les associations et les organisations représentatives « d’organiser une action commune [...] pour porter, ensemble, un message fort auprès du gouvernement ».

À noter, par ailleurs, qu'un sondage a été réalisé sur ce que les Français attendent en priorité des départements, et la question de la situation des personnes âgées arrive en tête (avec 33 % des réponses). Une bonne moitié des personnes interrogées cite la solidarité et l'aide sociale comme domaines pour lesquels elles aimeraient que les départements aient davantage de prérogatives, au même titre que l'aménagement du territoire.

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres