menuMENU
Portrait17 novembre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Serge Widawski : "un regard neuf" sur le secteur du handicap

Après une carrière dans l’industrie, le nouveau directeur général d’APF France handicap, Serge Widawski, a découvert le monde du handicap sur le tard. Rompu aux techniques des grandes entreprises, il pourrait bousculer cette maison presque centenaire, à l’heure où les associations gestionnaires sont critiquées par certains.

« J’ai un profil atypique », sourit Serge Widawski, depuis son bureau du 8e étage de l’immeuble d’APF France handicap, avec vue plongeante sur les toits de Paris. Barbe grisonnante de trois jours, costume noir sur chemise bleue, le nouveau directeur général de l’association, sirote, à 9 heures du matin, son deuxième café de la matinée. « Je dors très peu », explique le jeune sexagénaire, « trois ou quatre heures, parfois moins ».

Ingénieur de formation

Il y a encore quelques années, le monde du handicap lui était inconnu. Diplômé de l’école Centrale, en 1982, après avoir grandi à Strasbourg dans une famille de scientifiques, il a passé 30 ans dans l’industrie. D’abord chez Air Liquide, pendant 17 ans, puis dans d’autres multinationales (Suez, Altran), mais aussi des PME (Bricard) où il se familiarise avec différents secteurs comme le traitement de l’eau, les gaz industriels, la sécurité de l’habitat. Ses fonctions l’amènent à voyager : Chine, Russie, Corée, Pakistan, Japon, Afrique du Sud… Expatrié deux fois aux États-Unis, il parle cinq langues.

Variété d'expériences