menuMENU
Article21 juillet 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

RH : reconduite, la "prime Macron" peut valoriser les salariés de deuxième ligne

La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (aussi appelée "prime Macron") est reconduite pour 2021. Jusqu'à 2000 € peuvent être exonérés de cotisations sociales et fiscales, pour valoriser les agents et salariés mobilisés durant la crise sanitaire.

La loi de finances rectificative pour 2021, parue au Journal officiel le 20 juillet, reconduit pour une année supplémentaire la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (Pepa, ou « prime Macron »). Cette prime facultative a été instaurée à la fin de l'année 2018, dans le sillage du mouvement des « Gilets jaunes », et reconduite une première fois pour 2020.

Les employeurs concernés

Les employeurs pouvant verser cette prime à leurs agents ou salariés sont :

  • les employeurs de droit privé (y compris les associations et les fondations) ;
  • les établissements publics industriels et commerciaux (Epic) ;
  • les établissements publics administratifs (Epa) ;
  • les établissements et services d'aide par le travail (Esat) pour leurs travailleurs handicapés, qui ont été inclus dans le dispositif par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2020.

Les bénéficiaires

Pourront percevoir cette prime :