menuMENU
Brève14 avril 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Reconnaissance des professionnels : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Les professionnels des champs de la protection de l'enfance, du handicap, des personnes âgées et de la lutte contre les exclusions « sont à la limite de la rupture », alertent quatre organisations du secteur (le Groupement national des directeurs généraux d'associations [GNDA], le Gepso, l'Association de directeurs ADC et l'Uniopss), dans une lettre ouverte au Président de la République du 6 avril. Certes, cet épuisement est lié à la situation actuelle mais « aussi à l'absence de reconnaissance en actes depuis plusieurs années de la part de l'Etat », déplorent-elles.

« Si aucune annonce n'est faite dans les prochains jours, nous aurons à gérer une situation dramatique pour les personnes accompagnées » et « la sortie de crise risque de renforcer la colère des salariés », préviennent-elles.

Les organisations demandent d'une part à court terme, le déblocage d'une prime gratifiant les salariés qui auront été en première ligne durant la crise (comme Emmanuel Macron l'a promis pour les professionnels du sanitaire). D'autre part à plus long terme, elles exigent une revalorisation durable de ces métiers.

À lire également : 

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres