menuMENU
Brève29 avril 2022
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Rapatrier les enfants de djihadistes "dans les plus brefs délais"

Dans un communiqué du 28 avril, la Défenseure des droits, Claire Hédon, « demande au gouvernement le rapatriement, dans les plus brefs délais, de tous les enfants français retenus dans les camps au nord-est de la Syrie ».

Constatant la « position isolée » de l’État français, alors que plusieurs pays européens ont procédé au « rapatriement de la plupart de leurs ressortissants mineurs », elle rappelle que la France est « tenue de respecter ses engagements conventionnels, notamment au titre de la Convention relative aux droits de l’enfant (Cide), qu’elle a ratifiée ».

Elle souligne par ailleurs que la France a déjà effectué des rapatriements d’enfants, « démontrant que ces mesures sont réalisables ». Elle appelle donc, « dans l’intérêt supérieur des enfants », au retour de « l’ensemble des enfants avec leurs mères sur le sol français et [à] leur prise en charge par les services compétents », seul moyen, selon elle, « d’assurer leur protection et de mettre un terme à la violation actuelle de leurs droits fondamentaux ».

À lire également :

[Podcast] Familles d'accueil pour les enfants de djihadistes

Sources
ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres