menuMENU
Article18 janvier 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Personnels soignants des ESMS : le "Ségur 2" transposé dans le secteur associatif

Deux accords collectifs viennent d'être agréés. Ils prévoient le versement d'une indemnité mensuelle de 38 ou 39 € bruts pour les personnels soignants non-médicaux des établissements et services médico-sociaux (ESMS) relevant de la CCN 66, des accords CHRS et de la Croix-rouge française.

[Article mis à jour le 19 janvier à 15h20] L'accord collectif du 8 décembre 2021 transposant le "Ségur 2" dans la convention collective nationale 66/CHRS est finalement frappé d'opposition. Lire notre article « Transposition du "Ségur 2" : pataquès dans la CCN 66 »

Le Ségur de la santé prévoit deux séries de revalorisation : la revalorisation socle de 183 € nets pour les personnels non médicaux d'un certain nombre d'établissements et services sociaux et médico-sociaux (Ségur 1 + mesures Laforcade) et la revalorisation des carrières et des rémunérations ciblée sur les personnels soignants non médicaux (Ségur 2).

Le « Ségur 2 » est entré en vigueur le 1er octobre 2021 pour les agents de la fonction publique hospitalière (FPH) et le 1er janvier 2022 pour ceux de la fonction publique territoriale (FPT).