menuMENU
Article10 juin 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Orpea : un audit confirme des "dysfonctionnements" et "comportements fautifs"

Missionnés par Orpea après la publication des Fossoyeurs, deux cabinets indépendants confirment, notamment, la sous-consommation de dotations publiques et l'affectation des excédents au chiffre d'affaires du groupe, pour plus de 20 millions d'euros.

Le groupe Orpea a diffusé, le 8 juin, une première synthèse du rapport d'investigation des cabinets Alvarez & Marsal et Grant Thornton, qu'il a missionnés peu après la publication du livre de Victor Castanet, Les fossoyeurs. L'objectif, précise le document, consiste à « établir la réalité des faits au regard des allégations » formulées par le journaliste. Un rapport intermédiaire avait déjà été diffusé au mois d'avril.

Premier volet

Cette synthèse du rapport final aborde l'utilisation des dotations publiques par le leader mondial des maisons de retraite ainsi que ses relations commerciales avec des tiers. Un second volet, consacré à la prise en charge des résidents et au volet social de l'affaire, sera publié « au plus tard à la fin du mois de juin », indique un communiqué de presse.

Entretiens et visites sur site

L'enquête a donné lieu à près de 80 entretiens, une trentaine de visites sur sites, y compris inopinées, et à l'analyse de milliers de documents. À l’issue de ces investigations, les deux cabinets indépendants ont pu confirmer certains faits relatés par Victor Castanet, d'autres n'ont pas pu être entièrement vérifiés.

Surévaluation des effectifs