menuMENU
Brève30 janvier 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Logement d'abord : un vrai succès... selon le ministre

Ce n'est sans doute pas un hasard de calendrier. À la veille de la présentation officielle du rapport sur le mal logement par la Fondation Abbé Pierre, le ministre du Logement rend public le premier bilan de la stratégie du Logement d'abord. « En deux ans, plus de 150 000 personnes sont sorties de la rue ou d'un centre d'hébergement vers un logement », se félicite Julien Denormandie.

Dans le détail, 2018 a vu une augmentation des mises à l'abri avec 14 000 places d'hébergement supplémentaires et 70 000 sorties de la rue ou de centres d'hébergement pour entrer dans un logement. En 2019, les choses se seraient accélérées : 81 000 personnes de la rue auraient intégré un logement ordinaire. Les deux tiers d'entre eux (51 000) résideraient désormais dans le logement social et 25 000 personnes auraient bénéficié de l'intermédiation locative dans le parc privé. Même si cela reste limité (5 000 places), les pensions de famille ont connu une forte augmentation.

Pour renforcer cette montée en puissance, le ministre annonce que le fonds national d'accompagnement vers et dans le logement sera augmenté de 15 millions d'euros en provenance des bailleurs sociaux. Il s'engage par ailleurs sur une action pilote lancée en Ile-de-France en février. « Trois millions d'euros seront consacrés et plusieurs dizaines d'agents recrutés au sein de la structure pilote qu'est le groupement d'intérêt public Habitat et interventions sociales qui mène déjà des actions fortes pour l'État en matière de relogement des réfugiés et de coordination d'accès au logement. »

Sources
ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportage & enquêtes
Découvrez nos offres