menuMENU
Brève23 avril 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

La prime aux professionnels, « prélude » à la réforme de l'autonomie » ?

Quels sont les personnels qui pourront bénéficier de la prime promise par le Premier ministre le 15 avril ? Dans l'attente de précisions sur cette annonce, le GR31, qui rassemble l'ensemble des fédérations et associations siégeant au conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), exige que ce bonus ne concerne pas seulement les professionnels des établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des services d'aide à domicile mais soit étendu à l'ensemble des personnels, tous métiers confondus, des structures médico-sociales publiques, privées non lucratives et privées commerciales. 

Autre impératif pour les organisations ? Que le montant de cette prime s'élève au moins à celui prévu pour les agents hospitaliers et que ses modalités de calcul soient « uniformes et déterminées en amont par l'État ». En outre, elles plaident pour le lancement d'un « plan de financement dédié afin que son versement ne pèse pas sur l'équilibre budgétaire fragile des structures », qui se traduise par une dotation de l'agence régionale de santé (ARS) en mai ou juin pour l'ensemble des établissements et services, y compris les services d'aide et d'accompagnement à domicile (financés par les conseils départementaux).

Enfin, « le sujet de cette prime ne doit pas masquer celui, majeur, de la revalorisation des métiers et de l'amélioration des conditions de travail des professionnels à long terme », préviennent les organisations. Ainsi cette prime ne peut être, pour le GR31 qu' « un prélude » à la réforme « profonde et structurante des politiques de l'autonomie » attendue de longue date.

À lire également

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres