menuMENU
Article03 septembre 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

La lutte contre l'exclusion n'est (presque) pas au menu du plan de relance

Le plan élaboré par le gouvernement pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire vise surtout les entreprises. Quelques mesures, pour la plupart déjà connues, intéressent toutefois le secteur social et médico-social.

Le Premier ministre, Jean Castex, a présenté ce 3 septembre un plan de relance de 100 milliards d'euros (Md€) devant « redresser rapidement et durablement l’économie française » alors que la crise sanitaire est toujours en cours.

Volet « cohésion »

Outre deux volets dédiés à l'investissement et à l'écologie, la feuille de route que s'est fixé le gouvernement comprend un volet « cohésion », dont plusieurs mesures visent à lutter contre le chômage. C'est le cas, notamment, du plan « 1 jeune 1 solution », déjà dévoilé au mois de juillet, qui doit favoriser l'embauche et la formation des jeunes éloignés de l'emploi.