menuMENU
Brève24 juin 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Chômage : la réforme jugée anxiogène par les demandeurs d'emploi

L'association Solidarités nouvelles face au chômage (SNC) a rendu publics, le 22 juin, les résultats d'une consultation menée auprès des demandeurs emploi au sujet de la réforme de l'assurance chômage. L'enquête avait été lancée le 1er novembre dernier avec plusieurs partenaires, dont ATD Quart-Monde et la Fédération des acteurs de la solidarité. La date était hautement symbolique, puisqu'elle marquait l'entrée en vigueur d'une première série de mesures de la réforme.

Pour les 577 répondants, composés à 55 % de femmes et de personnes âgées de 46 à 62 ans, la réforme s'est révélée particulièrement anxiogène. Près des trois quarts expliquent redouter l'impact négatif de la modification du mode de calcul de l'allocation. Ce sentiment a d'ailleurs pu être alimenté par un défaut d'information, 71 % des sondés estimant ne pas avoir été suffisamment informés sur l'impact concret de la réforme sur leur situation personnelle.

En plus d'être anxiogène, la réforme est jugée inadaptée aux besoins des personnes en recherche d'emploi par la quasi-totalité des répondants (96 %). Un quart d'entre eux la trouvent, par ailleurs, culpabilisante au motif qu'elle fait reposer sur le demandeur d'emploi la responsabilité de sa situation de chômage.

Compte tenu de ces résultats et du contexte sanitaire, les organisations à l'initiative de la consultation demandent « le retrait de la réforme de l'assurance chômage pour permettre de protéger les chercheurs d'emploi et les personnes en emplois précaires ».

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres