menuMENU
Brève01 juin 2022
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Ehpad : les gériatres dénoncent des restrictions sanitaires encore trop nombreuses

Régulièrement, les collectifs de familles pointent tel ou tel Ehpad dans lequel les résidents sont encore privés de libertés ou voient certaines d'entre elles restreintes, comme celle de recevoir leurs proches. La Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG) leur apporte un soutien de poids. Dans un communiqué du 30 mai, elle dénonce « des restrictions sanitaires encore trop nombreuses et injustifiées ».   

Rappelant que les données épidémiologiques ne cessent de s'améliorer, la SFGG met les choses au point. « Faut-il rappeler, explique-t-elle, que l’Ehpad n’est pas un hôpital, mais un lieu de vie et d’humanité où les gens aiment à se rencontrer ? Que partager du temps avec les personnes qui comptent est essentiel ? Que se toucher, se voir, se prendre dans les bras est absolument fondamental pour tout être humain ? »

Prenant le contre-pied du Conseil d'État, la SFGG demande un assouplissement des règles de fonctionnement dans les Ehpad, le port du masque ne devenant obligatoire que pour les soins. Pour les gériatres, l'enfermement lié au Covid a augmenté chez les résidents la tristesse et l'anorexie. « Il est ainsi grand temps de lever, dans tous les Ehpad, ces restrictions afin que les résidents et leurs familles puissent, eux aussi profiter des réjouissances estivales le mieux possible. »  

À lire également : 

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres