menuMENU
Article26 août 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Ehpad : le passe sanitaire passe bien, mais l'obligation vaccinale inquiète

La mise en place du passe sanitaire dans les Ehpad, à la mi-août, s'est déroulée sans grand problème. Mais la perspective de mettre en œuvre l'obligation vaccinale du personnel, à la mi-septembre, inquiète de nombreux gestionnaires, qui manquent cruellement de remplaçants.

Mettre en place une disposition nouvelle, comme le passe sanitaire, en plein été notamment dans les Ehpad... on pouvait craindre le fiasco, ou tout du moins, de sérieuses difficultés. Eh bien, au vu des informations que nous avons pu recueillir en cette dernière semaine d'août, on peut dire qu'il n'en a rien été : les familles se sont très largement pliées à cette contrainte.

Bonne surprise chez Korian

À Lyon, Prune Finiels, directrice d'un établissement Korian, ne cache pas qu'elle était inquiète. Finalement, ça a été « une bonne surprise ». Elle raconte que certaines familles présentaient le passe sanitaire au lendemain de l'intervention du chef de l'État en juillet. « Le seul point qui a posé problème, c'est la date de démarrage, le 9 août », précise-t-elle. Pour créer un bon climat et diffuser l'information, elle organise chaque matin dans son établissement un « flash info » de 5 à 10 minutes.

Dialogue crucial

Dans son Ehpad associatif des Vosges, Luc Livet dresse un premier bilan également positif. « Chez nous, cela reste compliqué avec un nombre infime de familles », précise-t-il. Le directeur constate cependant que dans d'autres Ehpad du territoire, le nombre de réfractaires au passe sanitaire a été plus nombreux parmi les familles. Les difficultés sont plus importantes là où le dialogue au sein de l'établissement est faible, estime-t-il.

Passe exigé à chaque fois