menuMENU
Brève04 octobre 2022
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Contre les violences aux enfants, une campagne pour trois numéros

La statistique est livrée par le gouvernement : en France, « 1 enfant meurt dans son contexte intrafamilial tous les cinq jours ». Ce sont aussi 160 000 enfants qui sont victimes de violences sexuelles chaque année, ou encore 1 sur 10 qui subit du harcèlement scolaire... 

« Une part encore trop importante de ces violences faites aux enfants reste encore tue » déplorent, dans un communiqué, le secrétariat d'État chargé de l'Enfance et le ministère de la Jeunesse. Leurs titulaires Charlotte Caubel et Pap Ndiaye annoncent donc une campagne nationale pour promouvoir les trois numéros d'aide destinés à ces jeunes victimes, mais aussi aux témoins - y compris les adultes.

La campagne doit ainsi mettre en lumière le 119, le numéro « dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l'être » , mais aussi le 30 18, pour les mineurs victimes de cyber-harcèlement, et le 30 20, en cas de harcèlement scolaire.

À lire également : 

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres