menuMENU
Reportage27 mai 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Caravane de l’APF : valoriser les droits des enfants handicapés

Partie samedi 15 mai de Claye-Souilly en Seine-et-Marne, la caravane des enfants de l’association APF France handicap a fait une halte à Paris, le mercredi 26 mai, pour faire valoir le respect des droits fondamentaux des enfants en situation de handicap, avant d’aller au Havre, sa dernière destination.

C’est sous un ciel gris mais dans une ambiance chaleureuse que s'est tenu, le 26 mai, le rassemblement de la caravane des enfants APF France handicap. Son principal objectif : donner la parole aux enfants handicapés pour défendre leurs droits et leur inclusion. Pour l’association des paralysés de France, cette caravane prône « le respect des droits fondamentaux des enfants en situation de handicap ». Pascale Ribes, la présidente d’APF France Handicap explique qu’il « est plus que temps de faire sauter les obstacles qui empêchent les enfants en situation de handicap de bénéficier des mêmes droits que les autres ».

Plusieurs intervenants étaient présents

Ce rassemblement réunissait Sophie Cluzel (secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées), Adrien Taquet (secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles), George Pau-Langevin, adjointe à la Défenseure des droits, la fédération Handisport, des associations environnementales et sportives, des représentants d’un centre de loisirs inclusif « Loisirs pluriel » . La secrétaire d’État décrit le rassemblement comme un « beau moment d'échanges avec des enfants et adolescents, des parents et professionnels de l'association qui font avancer le vivre ensemble ».

Sophie Cluzel, le 26 mai 2021, à Paris, lors du rassemblement de la caravane des enfants d'APF France handicap. Benjamin Leneveut

Des baptêmes de moto

Des enfants en situation de handicap, suivis par le service d'éducation spéciale et de soins à domicile (Sessad) de l’association APF France Handicap, situé 4 rue Zadkine à Paris, ont eu la chance de faire des tours en Harley-Davidson, accompagnés par des motards venus spécialement pour l’occasion. Tous les enfants affichaient un large sourire sur leur visage et se sont empressés de faire la queue pour monter sur les engins motorisés.

Un enfant porteur de handicap qui découvre les joies de la moto, le 26 mai 2021, lors du rassemblement d'APF France handicap. Benjamin Leneveut

« Si le handicap n’est pas forcément visible, l’enfant peut être pénalisé »

Audrey*, mère d’un enfant porteur d’un handicap, pense que cet évènement autour de la caravane des enfants « permet d’aborder le sujet des enfants handicapés parce qu’il n’y a pas vraiment de moments dédiés à cela dans la vie courante ». Elle énumère tous les petits problèmes du quotidien qui peuvent ralentir le développement des enfants et prend pour illustration une situation concrète rencontrée par son fils à l’école : « Pierre* a du mal à ouvrir une trousse de stylos, du coup, la maîtresse a accepté qu’il utilise un pot à crayons même si la trousse est obligatoire ». Elle pense que l'inclusion des enfants handicapés dans la société passe d'abord par « la compréhension des besoins précis de chaque enfant en situation de handicap ».

Un évènement aussi en ligne

En plus des rassemblements prévus à différentes étapes du parcours (en Île-de-France, dans le Centre-Val de Loire et en Normandie), plusieurs évènements sont programmés sur internet, sous forme de débats et de témoignages de bénévoles de l’association et d’enfants notamment. Les échanges sont diffusés en direct, pendant les rassemblements, sur la plateforme Twitch et les réseaux sociaux de l’association.

* Les prénoms ont été modifiés.

BenjaminLENEVEUT
ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres