menuMENU
Article14 septembre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Aide à domicile : un guide sur la mise en œuvre des revalorisations salariales

Pour accompagner les conseils départementaux dans la mise en œuvre des revalorisations salariales dans le secteur associatif de l'aide à domicile, la CNSA publie un vade-mecum dans lequel elle les invite à ne pas répercuter ces nouveaux coûts sur le reste à charge des usagers.

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a publié, ce 13 septembre, un vade-mecum visant à accompagner les départements dans la mise en œuvre des revalorisations salariales dans les structures associatives de l'aide à domicile, à partir du 1er octobre 2021.

Avenant 43

Rappelons que l'avenant 43 à la convention collective de la branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile (BAD) prévoit, notamment, une revalorisation des salaires à hauteur de 13 à 15 % (soit jusqu'à 300 € bruts par mois) pour l'ensemble des personnels exerçant dans un service d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad). Un décret du 6 septembre dernier en a fixé les modalités de financement. L'État doit contribuer, via une aide versée par la CNSA, à hauteur de 50 % des surcoûts occasionnés par cette mesure pour les départements, en tant que financeurs des Saad associatifs.

Explication de texte