menuMENU
Article08 septembre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Aide à domicile : comment l'Etat va participer au financement de l'avenant 43

L'Etat va contribuer pour moitié aux dépenses engagées par les départements du fait des avenants et accords collectifs de revalorisation des salaires dans les services d'aide à domicile. Un décret fixe les modalités de cette participation.

Alors que la revalorisation des salaires des personnels des services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) doit entrer en vigueur le 1er octobre, un décret, publié ce 8 septembre au Journal officiel, détaille les modalités de participation de l'État aux coûts induits par cette réforme pour les départements.

300 M€ de surcoûts

Pour rappel, l'avenant 43 à la convention collective de la branche de l'aide à domicile (BAD), agréé en juillet puis étendu en août, prévoit une revalorisation de 13 % à 15 % des salaires des professionnels du secteur. Cette mesure devrait occasionner, selon le gouvernement, quelque 300 millions d'euros (M€) de surcoûts pour les départements, un montant que les fédérations du secteur jugent largement sous estimé.

200 M€ de participation de l'État