menuMENU
Article23 septembre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Domicile et Ehpad : Jean Castex sort les grands moyens

Le Premier ministre a annoncé une série de mesures en faveur de l'autonomie des personnes âgées : un tarif plancher pour l'aide à domicile, un plan de recrutement massif et un renforcement de la présence médicale en Ehpad. En 2022, 400 millions d'euros devraient être dégagés.

Lors des Assises des Ehpad, début septembre, Brigitte Bourguignon avait amorcé une contre-attaque après l'annonce de l'abandon de la tant attendue loi sur le grand âge. Promis juré, avait indiqué en substance la ministre déléguée à l'Autonomie, vous ne serez pas déçu par la série de mesures contenues dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2022.

Visite en Saône-et-Loire

L'affaire a été jugée suffisamment d'importance pour que l'annonce de ces mesures soit laissée au Premier ministre lors d'un déplacement en Saône-et-Loire, département très engagé dans la lutte contre les déserts médicaux (voir notre série sur les élections départementales). Ce 23 septembre, Jean Castex est donc allé dans une agence ADMR (il a suivi la tournée d'une auxiliaire de vie) et dans un Ehpad appartenant au petit groupe privé Sedna.   

L'édifice du quinquennat

Pour l'exécutif, les mesures qui seront discutées le mois prochain par les parlementaires, dans le cadre de l'examen du PLFSS, parachèvent l'édifice de ce quinquennat. Sont cités comme éléments décisifs : la création de la 5e branche, l'augmentation salariale et les investissements immobiliers pour les Ehpad liés au Ségur de la santé et l'agrément de l'avenant 43 dans la branche associative de l'aide à domicile. 

3 000 suspensions de contrats de travail