menuMENU
Reportage10 février 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Vote des personnes sous tutelle : l’inquiétude des maires

Lors des élections municipales, de nombreuses personnes handicapées sous tutelle iront voter pour la première fois. Dans le Loiret, quatre associations ont lancé un plan d’action pour sensibiliser les mairies à cette nouvelle donne. Seconde partie de notre reportage à Gien le 31 janvier lors d’une réunion qui met en lumière l’appréhension des élus.

À l’extrémité d’un immense gymnase, une quarantaine de chaises en plastique rose pâle sont disposées sur une estrade face à un écran géant. Il est 14 heures et plusieurs personnes, dont le maire de Gien et une poignée d'élus des communes alentour entrent et s’installent. Ce 31 janvier, ils ne sont pas venus pour une rencontre sportive mais pour assister à une réunion de sensibilisation au handicap mental [1].

Invitation des associations

Objectif de cette invitation lancée par l’Adapei (Association départementale des amis et parents d'enfants inadaptés) du Loiret, les PEP 45, l’Apajh Loiret et l’Udaf (Union départementale des associations familiales) 45 ? Les aider à rendre accessibles leurs bureaux de vote lors des élections municipales des 15 et 22 mars aux personnes souffrant d’une déficience intellectuelle.

Ne pas infantiliser la personne