menuMENU
Article12 décembre 2019
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Une nouvelle commission pour mettre à jour les diplômes du travail social

La Commission professionnelle consultative (CPC) installée le 6 décembre sera compétente pour tous les diplômes de la cohésion sociale à la santé. L’Etat souhaiterait lui faire revoir les diplômes des CESF, cadres, directeurs et ingénieurs sociaux.

Les étudiants le savent-ils ? Le « socle commun de compétences et de connaissances », qu’ils partagent en cours entre futurs assistants sociaux, éducateurs de jeunes enfants ou conseillers en économie sociale familiale (CESF), est une invention de l’ancienne « Commission professionnelle consultative » (CPC) du travail social. Pendant de longues années, cette instance avait débattu, négocié, puis proposé une nouvelle « architecture des diplômes de travail social », en octobre 2016, au gouvernement Valls. Son échafaudage, en quatre filières professionnelles distinctes, avec un « socle commun » à chaque niveau d’études, avait été repris dès 2017 : il avait inspiré la réforme des cinq diplômes de travail social reconnus, à compter de 2018, au grade de la licence. Cette CPC est désormais condamnée.

De la cohésion sociale à la santé

Cet article est réservé aux abonnés Il vous reste 75% à lire

Vos avantages abonnés

Un accès intégral à l’ensemble de nos articles

Infographies, vidéos, enquêtes, dossiers juridiques: l’actualité de votre secteur décryptée sous différents formats.

Une information analysée et décryptée par des professionnels du secteur

Grâce à des contenus rédigés par des journalistes spécialisés sur le secteur social et médico-social : la garantie d’une information vérifiée et exploitable.

Un abonnement adapté à vos besoins

Abonnement à l’année, mensualisé, avec ou sans engagement de durée… bénéficiez de conditions sur mesure, adaptées à vos besoins.
Abonnez-vous pour 12€ par mois seulement

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés