menuMENU
Article28 octobre 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Revalorisation dans la Bass : des négociations qui commencent mal

Pour appliquer l'augmentation de 3 % de la masse salariale dans la branche associative, sanitaire, sociale et médico-sociale (Bass), des négociations auront lieu dans chaque convention collective. La CFDT réclame d'utiliser cette enveloppe pour verser les 183 euros à tous.

Après l'annonce, place aux négociations. Le 20 octobre, lors d'une conférence salariale, la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) avait fait savoir aux partenaires sociaux qu'une enveloppe de 700 millions d'euros serait allouée au secteur, en 2022 et 2023, pour revaloriser les salaires. Voilà qui allait permettre la transposition de la hausse du point d'indice de 3,5 % mise en place dans la fonction publique, au 1er juillet 2022, pour faire face à l'inflation - à hauteur de 3 %, toutefois, pour le privé.

Dès ce 26 octobre, syndicats et employeurs de la branche associative, sanitaire, sociale et médico-sociale (Bass) étaient réunis, lors d'une commission mixte paritaire (CMP), pour étudier les modalités de cette revalorisation.

Négociations dans les CCN