menuMENU
Interview25 juillet 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Réforme de l'évaluation des ESSMS : "Ça sera plus coûteux mais plus riche"

Les organismes évaluateurs se préparent à mettre en œuvre la nouvelle procédure d'évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS). Aline Choquet, consultante et évaluatrice pour le cabinet TLC, y voit des changements positifs.

Aline Choquet DR

Quelle activité exercez-vous ?

Aline ChoquetJ'ai été directrice dans le médico-social, dans les secteurs personnes âgées et handicap. Depuis quelques années, je suis consultante et évaluatrice externe. Je réalise aussi des audits d'établissements et j'accompagne des structures dans le changement et la démarche qualité. Je travaille beaucoup pour le cabinet TLC, qui a déposé un dossier pour être accrédité par le Cofrac. J'y serai la référente technique des évaluateurs.

Quelle est votre opinion sur la réforme de l'évaluation ?

A. C.J'ai entendu pas mal de critiques sur cette réforme, mais je la vois plutôt d'un bon œil. Elle est intéressante, car jusqu'ici, il n'y avait pas du tout d'harmonie entre les différentes évaluations, d'un référentiel à l'autre on n'avait pas forcément les mêmes questions. Là, on va pouvoir harmoniser. On va aussi aller chercher la parole de l'usager, notamment avec la méthode de « l'accompagné traceur ».