menuMENU
Brève18 mars 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Protection de l'enfance : Adrien Taquet livre ses réponses

Face au coronavirus, le secrétaire d'Etat à la Protection de l'enfance, comme prévu, a réuni mardi 17 mars - par téléphone - des professionnels des hébergements de la protection de l'enfance. Adrien Taquet a pu y « saluer la mobilisation exceptionnelle des professionnels »,  mais aussi prendre en compte tous les « défis à relever durant cette période particulière». Comme l'indique le secrétariat d'Etat dans un communiqué publié le 18 mars à la mi-journée, le secteur doit faire face, notamment, à un manque d'effectifs et de matériels de protection, mais aussi à la nécessité de prévenir les « violences entre les enfants protégés ». Il promet pour jeudi 19 mars « une fiche de consignes claires et stabilisées »  pour tous les professionnels. 

En attendant, dans un long communiqué (voir ci-dessous), le secrétariat d'Etat livre ses « doctrines actuelles pour assurer la continuité de l'activité » dans le secteur.  La poursuite de la mission s'impose en effet pour « l'accueil des enfants, pour les mesures de placement comme pour les interventions » à domicile - même aménagées -, et pour « l'accueil de certains mineurs en hôtel ». Concernant l'accès aux gardes d'enfants, pour l'instant réservé aux parents d'élèves de métiers sanitaires ou médico-sociaux, Adrien Taquet indique tout mettre en oeuvre « pour y inclure prochainement les professionnels de la protection de l'enfance ». Il est enfin indiqué qu'un plan de continuité d'activités a été activé également pour le 119-Allô enfance en danger. 

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres