menuMENU
Article23 février 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Profonde émotion après le meurtre d'un travailleur social dans un Cada à Pau

Le responsable d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asile (Cada) a été poignardé mortellement par un ancien résident. Ces établissements ne sont pourtant "pas des lieux de violence", réagit Pascal Brice, président de la FAS et ex-directeur de l'Ofpra.

« C'est avec une profonde émotion et une immense tristesse que nous vous annonçons le décès de l’un de nos collaborateurs, chef de service au centre d’accueil pour demandeurs d’asile Isard COS, à Pau. » Depuis la Fondation COS Alexandre Glasberg, le président Jean Aribaud et le directeur général Raphaël Diaz s’en sont tenus à un message bref, le 19 février, pour exprimer le deuil de leur organisation. Mais le drame qui les a frappés, ce vendredi matin, ébranle bien au-delà de leurs équipes. Un travailleur social de 46 ans a été tué à coups de couteau, dans leurs locaux, « par un ex-résident de la structure ».

Expulsion prochaine