menuMENU
Article05 octobre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Près de la moitié des enfants de familles monoparentales sont pauvres

Selon l'Insee, les enfants de familles monoparentales vivent plus souvent que les autres dans un logement surpeuplé et dans une situation de pauvreté, sauf quand ils vivent avec leur père.

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié une étude consacrée aux familles en 2020. Celle-ci rend compte, notamment, des évolutions des structures familiales.

Un quart de familles monoparentales

Près d'un quart des familles sont désormais monoparentales, une proportion en hausse par rapport à 2011 (20,3 %, à l'époque). Les familles « traditionnelles » sont, quant à elles, en baisse et représentent désormais environ 67 % des familles, contre 70,4 % en 2011.

Logements surpeuplés