menuMENU
Article20 avril 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Pour la Défenseure des droits, la crise a mis en exergue les fragilités des ESMS

Dans un avis récent, Claire Hédon estime que la crise sanitaire est révélatrice des faiblesses structurelles des établissements médico-sociaux accueillant des personnes âgées ou handicapées.

La Défenseure des droits Claire Hédon a rendu, le 26 mars 2021, un avis relatif à la situation des personnes handicapées et des personnes âgées en France, notamment pendant la crise sanitaire. Elle avait été sollicitée en février 2021 par la Médiatrice européenne dans le cadre d'une enquête portant sur l'utilisation des fonds de l'Union européenne destinés à promouvoir le droit des personnes handicapées et âgées à une vie autonome.

La première partie de l'avis est consacrée aux difficultés rencontrées par les usagers des établissements médico-sociaux durant la crise, tandis que la seconde porte sur l'effectivité du droit à l’autonomie et à l’inclusion des personnes handicapées.

Fragilités des ESMS