menuMENU
Article08 avril 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Petite enfance : la Cnaf toujours au chevet des structures d'accueil

Afin d'éviter que la crise ne compromette davantage l'atteinte des objectifs en matière de création de places d'accueil, le conseil d'administration de la Cnaf a adopté un plan "Rebond petite enfance", financé à hauteur de 200 millions d'euros.

Le plan « Rebond petite enfance », adopté par le conseil d'administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) le 2 mars 2021, est doté de 200 millions d'euros (M€).

Il vise trois objectifs, détaillés par une circulaire du 17 mars : apporter un soutien exceptionnel aux structures d'accueil de la petite d'enfance, en complément des aides versées depuis mars 2020, inciter les partenaires à poursuivre les objectifs de développement de l'offre d'accueil collectif et de rattrapage territorial inscrit dans la convention d'objectifs et de gestion (COG) 2018-2022 et, enfin, soutenir l'exercice regroupé de l'accueil individuel. Revue de détails.

Des mesures transitoires en 2021

Des mesures exceptionnelles d'accompagnement ont été adoptées par la Cnaf pour un montant de 50 M€. Deux axes d'action sont proposés : une mesure relative aux indus de prestations de service unique (PSU) et une mesure reposant sur le fonds publics et territoires (FPT).

Indus et subventions du fonds publics et territoires