menuMENU
Brève26 août 2019
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Nouveau recours contre les tarifs plafonds dans les CHRS

Comme elles l'avaient annoncé, cinq organisations (la Croix-Rouge française, la Fédération des acteurs de la solidarité, l'Uniopss, la Fehap, Nexem) ont déposé un nouveau recours en annulation auprès du Conseil d'État contre l'arrêté du 13 mai 2019 qui reconduit les tarifs plafonds dans les centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS).

Une requête qui « se fonde sur la dégradation de la qualité des accompagnements de la population accueillie, conséquence directe de la nouvelle tarification », comme l'a montré une enquête menée début 2019 par les associations auprès des établissements ayant subi des coupes budgétaires.

Les associations sont toujours en attente de la décision du Conseil d'État concernant le premier recours déposé en 2018. À l'approche du futur projet de loi de finances (PLF) pour 2020, elles réitèrent leur demande de moratoire concernant le plan d'économies que subissent les CHRS ainsi que le lancement d'une « véritable concertation nationale sur le financement des centres ».

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres