menuMENU
Article21 avril 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Mes-allocs.fr, une start-up en guise de service social

Un site propose un simulateur de droits gratuit, ainsi qu’un accompagnement payant, dans le but affiché de lutter contre le non-recours. L’Association nationale des assistants de service social (Anas) a déposé plainte pour activité illégale.

Par rapport à une salle d’attente de polyvalence de secteur, le mot d’accueil, sur le site, pourra paraître engageant : « Recevoir toutes ses aides n’a jamais été aussi simple. »  Quant aux démarches à mener, seul face à son écran, elles s'annoncent confortables. « Calculez gratuitement le montant de vos aides », est-il d’abord proposé sur mes-allocs.fr. « Un expert vous accompagne de A à Z », et « une fois la procédure validée, vous recevez vos aides sur votre compte bancaire ».

Contre le non-recours

Ce site commercial affiche même une vocation altruiste, puisqu’il a été conçu en 2018 pour parer au « non recours qui touche 20 à 30 % des personnes éligibles », laissant « 12 milliards d’euros d’aides sociales non réclamées chaque année ». « Mes Allocs » entend donc compléter les services sociaux « débordés », qui « ne peuvent pas faire face à toute la demande »« Nous avons vocation à être un outil au service des travailleurs sociaux, pour leur faire gagner du temps », nous assure même, par écrit, le fondateur du site, Joseph Terzikhan.

Pour cette entreprise identifiée comme « start-up à impact », le but est d’« aider les particuliers à connaître et faire valoir leurs droits afin d'améliorer leur pouvoir d'achat ».